Benoît Dorémus est "En Tachycardie" pour son nouvel album !



Le lundi 15 février 2016 à 19:25
Publié par Jérémy DEMANGE




Cinq ans après 2020, Benoît Dorémus revient avec son quatrième album En Tachycardie qui est sortie le 05 février dernier. On y retrouve la plume intense de cet auteur / compositeur qui se dévoile comme jamais, manie l'humour, la dérision, la tendresse ou sort les griffes comme sur 20 Milligrammes. 





Benoît Dorémus commence sa carrière en 2003, où il commence à se produire dans les cafés concert parisiens. Deux ans plus tard, en 2005, il sort son premier album, auto-produit, intitulé Pas en parler.
Et aujourd'hui, il sort son quatrième album : En Tachycardie.

En Tachycardie a reçu le soutien de Maxime Le Forestier, d'Archimède, d'Alain Souchon et de Francis Cabrel, qui chacun à sa façon a permis à ce nouvel album de voir le jour.

"Cet album a connu tant d’étapes et de rebondissements que je pourrais en parler de bien des façons...
Je pourrais commencer par son titre, « En Tachycardie ». Il ne reprend pas l’une des chansons, pourtant il leur colle à toutes. Comme si cet état physique, ce symptôme de vigilance et de désarroi était un pays, un continent à part entière, où le coeur bat trop vite et trop fort, et qu’il m’a semblé traverser ces dernières années.
Trop fort, à cause des filles. Enfin, à cause de l’amour. Enfin, à cause de l’amour quand il s’arrête et vous cloue sur place. Trop vite, à cause des questions qui tournent constamment dans nos esprits comme des petits vélos agaçants. Il y a ce que le monde attend de nous, il y a ce qu’on attend de nous-mêmes, il y a ce qu’on attend du monde, et on doit se débrouiller comme ça. Pour qu’il batte un peu moins durement, on peut être tenté par les anxiolytiques, ils sont là pour ça non ? « 20 milligrammes » est une chanson importante pour moi. J’ai mis du temps à mettre ce thème en chanson, or j’en avais besoin, dans le fond comme dans la forme.
J’ai composé l’intégralité de ces 14 titres, sauf 2, ce qui fait 12. A ma grande fierté, je dois la musique de « Ton petit adultère » à Maxime Le Forestier et celle de « Lire aux chiottes » au duo d’Archimède."


Découvrez ci-dessous la bande annonce de l'album:




La playlist



YouTube



Donne-nous ton avis, ça nous intéresse !

Aucun commentaire :

Publier un commentaire

On est partout, avec vous.

Partout, avec vous.


© 2014-2017 - Site web développé avec par Jérémy Demange | Mentions légales

Mentions légales